Rechercher dans ce blog

Nombre total de pages vues

mardi 4 août 2009

De l'avis des maîtres*

*Petit clin d'oeil à l'ouvrage de B.T. Spalding : "La vie des maîtres".

Régulièrement, les étudiants ou néophytes s'interrogent sur l'existence et la réalité des "maîtres" en arts de combat comme dans bien d'autres domaines...Attention aux pièges et mystifications... Avis à la population, qu'est-ce qu'un maître ?

Lorsque l'on étudie une voie et que l'on décide de s'y consacrer intensivement, il est possible de commettre quelques erreurs pouvant s'avérer parfois initiatiques, parfois fatales.
Ce texte s'adresse aux personnes qui à défaut de perdre du temps et de l'énergie, préfèrent s'orienter, s'affirmer vers une pratique leur permettant de mieux comprendre et entreprendre une discipline qu'ils souhaitent embrasser à travers un enseignement de valeur, unique.
Les maîtres ressemblent rarement à l'image que l'on peut s'en faire, et leurs spécialités en font des "réservoirs" de talent et de connaissance qui ont le devoir de transmettre comme bon leur semble tout ou partie de ce dont ils ont hérité, de façon innée ou acquise.

Les arts de combats et le "milieu" assez fermé de la self défense ou de la sécurité personnelle n'échappent pas à cette règle, et dès lors que les premières années de pratique se cumulent, il devient nécessaire d'évoluer à force de prise de conscience et de rencontres.

Pour ce faire, certains vecteurs d'apprentissage existent tels que les livres, le net ou les vidéos, mais rien ne peut remplacer l'expérience réelle passée auprès d'un véritable professeur détenteur d'un savoir qu'il maîtrise et qu'il distille à ceux qui ont la chance de l'approcher.

Les maîtres que j'ai eu la chance de rencontrer n'ont rien du cliché habituel.... Ils sont là, cools et abordables, sensibles et attentifs à ce que l'on peut percevoir de leur art. On peut s'entraîner de la même façon durant des années sans se rendre à l'évidence de ne pas évoluer, et en imaginant néanmoins devenir plus fort, fort dans sa pratique et dans sa tête. Mais le rôle de ces maîtres est justement de tout remettre en question pour solidifier une base et acquérir un savoir-faire, un tour de main, une imprégnation totale de l'art qu'ils nous livrent à bon escient. Une telle relation ne peut s'entreprendre qu'en toute plénitude et sans concessions. Et ce n'est qu'en tatillonnant & en trébuchant dans la bonne direction qu'on fini par découvrir de nouveaux horizons méconnus...et étendus.

Bref, dans le doute, prudence !
Mais si vous pensez avoir affaire à un maître dans son domaine, faites lui confiance pour ne pas avoir à choisir entre vivre dans l'inquiétude du lendemain et les espoirs d'un avenir meilleur !