Rechercher dans ce blog

Nombre total de pages vues

dimanche 19 juillet 2009

"Alea jacta est" versus "E.D.C. spirit"

A chacun son Rubicon !

Conjurer le sort c'est savoir accepter la fatalité lorsque les événements se corsent, et se compliquent, jusqu'au point de devenir un imbroglio...Mais lorsque la situation exige des solutions rapides et salvatrices, quelques menus équipements peuvent s'avérer bien précieux !


L'Every day carry (EDC), tant popularisé par les survivalistes et tacticiens d'outre-atlantique, peut s'apparenter à un petit bagage que l'on porte en permanence sur soi et qui comporte des objets utiles et pratiques offrant un vaste champ de réponses face aux imprévus que peut nous réserver le quotidien.

Et le simple fait d'avoir en sa possession de quoi surmonter un incident, peut faire toute la différence et renforcer l'état d'esprit du moment. Car entre l'acceptation des événements (parfois tragiques), et les remèdes que nous pouvons, avec nos petits moyens, mettre en oeuvre afin d'y pallier, il existe une marge de manoeuvre non négligeable.

L'E.D.C présenté ci dessus est étudié pour un port quotidien en version mixte, urbaine et nature. Il n'est pas exhaustif et se présente comme suit :

  • Des pansements simples aux multiples formats, des pansements compressifs et des compresses stériles.

  • Du gel désinfectant Sterillium, ou de la Bétadine en micro-capsule.

  • Une bande d'Elastoplaste.

  • Un tube de cromprimés Efferalgan Orodispersibles.

  • Une tablette de pastilles Micropur.

  • Des sutures adhésives Stéri-Strip.

  • Une sélection de 3 huiles essentielles (H.E) dont Tea tree, Citronnelle et Bois de rose (à varier en fonction des besoins, saisons, terrains...).

  • De quoi contenir vos documents personnels.

  • Un trousseau de clefs de type Tony Lopes, munis de Micro-light.

  • Un fire-steel.

  • Une boussole Géonaute porte-clef couplée avec une mince Uncle Bill's (épines, échardes, piqûres, etc...).

  • Des gants en latex dont un servira de protection "étanche" pour y insérer par exemple une clef USB.

  • Du tissu adhésif "Duct Tape" en réserve pour fixer, lier, consolider...

  • Du baume du tigre (bon pour le corps en massage...et l'esprit !). Utile pour pallier à des odeurs nauséabondes.

  • Une couverture de survie neuve.

  • Une lampe de poche fiable, résistante et puissante (ici une Surefire G3 Led).

  • De quoi couper efficacement : une lame à adapter en fonction des lieux et contextes (un PPF medium de Fred Perrin en illustration sur les photos).

  • Un nécessaire pour écrire...Stylos performants et carnets de type Rite in the Rain.

  • Une paire de lunettes de soleil confortable et fiable. (ex : Oakley avec verres polarisant)

  • Un couvre-chef Odlo, ici de type "Bob".

  • Plusieurs mètres de paracorde enroulée.

  • Des mouchoirs en papier multi-usages.

  • Un briquet classique de type "Bic".
  • Un téléphone mobile performant avec chargeurs de batterie en réserve et coque de protection. (ex : I-phone)

Faites votre propre composition en fonction de vos préférences et des besoins rencontrés. Et même si devant l'incrédulité de vos proches et familiers, vous ne savez comment justifier une telle débauche de prudence et de prévoyance, soyez certain que tôt ou tard votre équipement servira !

Et pensez à vérifier l'état d'usage de vos matériels, dates de péremption, etc..et à vous munir de réserves d'eau et de victuailles énergétiques.

L'importance du contenant est à prendre en compte, privilégier des sacoches robustes, aux multiples accès et rangements pratiques, qui sont confortables à porter "chargées" durant plusieurs heures. Je ne saurai trop vous orienter vers du matériel Blackhawk ou Maxpédition !!