Rechercher dans ce blog

Nombre total de pages vues

lundi 25 avril 2011

A l'ombre de la source.

Croire en soi, oser fortifier ses
branches à la source...



"Rien n'est vrai, tout est permis" Le Gipsy
Marini/Smolderen

La capacité à se défendre pour un individu lambda est une qualité intrinsèque, quelque peu enfouie et endormie, mais belle et bien présente au sein de nos cellules les plus primitives.

Avec un peu de bon sens, il suffirait de "croire en sa self" pour s'affranchir de toute théorie vaseuse, de pratique erronée, figurative ou illusoire.
Comment vivre dans la crainte, dans le doute ou dans l'intolérance sans être dans la mesure d'assurer sa subsistance, sa survie et celle des siens. Des tas de gens, des victimes survivent et dépassent leurs limites sans n'avoir rien pratiqué de similaire à la sécurité personnelle. Cela s'instruit, certes, mais je dirai surtout que cela s'assimile et ne s'ingurgite pas à la va vite entre deux vannes sur un tatami dans un salle de sport, à grand renfort de monnaie sonnante & trébuchante.
Un individu nuancé peut à la limite s'efforcer de vaincre ses faiblesses, il s'en trouvera ainsi plus fort et disposé à affronter son quotidien, les difficultés, les épreuves...

Notre milieu, celui dont nous causons à longueur de forum, de livres, d'articles et de discussions, ne peut souffrir de constats dogmatiques ni de pensée unique.

Comment peut on affirmer (et enseigner) des règles de conduite à ses élèves sans être soi même expérimentateur ? Et c'est en cela que la plupart des messages actuellement délivrés par les spécialistes, tendent à induire en erreur. L'attrait de la self défense engendre une dichotomie en terme de résonance et de répercussion sur les élèves, livrés à eux mêmes dans ce marasme. Seuls quelques véritables enseignants prodiguent encore une transmission de qualité, utile et transposable à d'autre domaines, comme il se doit.
Mais ô combien ?

Quelle est la raison fondée d'enseigner ?
Ici, nous abordons des sujets de défense personnelle, de sécurité (urbaine, voyage, rando...) et de vigilance citoyenne (être attentif à son environnement pour mieux l'appréhender et évoluer avec sérénité), mais de nos jours, qui instruit par passion et envie de transmettre ?? Peu au regard du nombre croissant d'école, de ramifications, et de cours "offerts", proposant des contenus aussi évocateurs que les lessives qui lavent plus blanc que blanc. Cela peut prêter à sourire d'un point de vue extérieur, mieux vaut d'ailleurs s'en divertir en ce sens puisque cela reste du spectacle. Là où le bas blesse c'est que certains se prennent tellement au sérieux qu'ils en oublient la superficialité des matières qu'ils enseignent.
Je l'ai dit et je le redis, un enseignant sincère et performant n'a pas besoin de publicité pour faire parler de lui et remplir ses cours, et s'il fait le choix d'en vivre, ce sera bien souvent au détriment d'une qualité. Pour bien enseigner il est primordial de soi même revenir s'abreuver à la source de temps à autre.

Comment peut-on avoir la prétention de demander de l'argent à des élèves pour leur apprendre à se défendre...sans leur apporter de réponse formelle ? On laisse supposer, on conditionne, on communique commercialement, on vend du principe, des gadgets et des "goodies", mais ne trouvez-vous pas qu'il y comme un goût amer dans votre bouche de pratiquant si à l'issu d'un stage de self défense, vos incertitudes deviennent croissantes ?
Le seul problème, c'est que peu d'élèves confirment la règle. Les faibles retours d'expérience, les évitements et résolution de conflit sont difficilement quantifiables au regard du nombre de stagiaire qui découvrent et pratique une discipline pour de multiples raisons, et ceux qui vivent des moments de vérité auraient tout aussi bien pu s'en sortir avec leurs propres ressources, car c'est bien de cela dont il s'agit, de ressource, rien d'autre...

Croyez en vous, abreuvez vous à la source et surtout pratiquez, pratiquez, pratiquez ! Ce sera la seule façon de développer vos qualités pugilistiques et de faire (re)sortir l'instinct animal (reptilien) qui sommeille en vous. Une once de pratique vaux mieux qu'une tonne de théorie.

Entendez, d'une oreille, lisez d'un oeil, et observez attentivement... Quand vous serez en contact avec la source, votre corps vous le fera comprendre, votre esprit sera calme et réceptif, et tous vos "indicateurs" se synchroniseront ;-)

Comptez sur moi pour les piqûres de rappel !!