Rechercher dans ce blog

Nombre total de pages vues

dimanche 9 janvier 2011

L'apprentissage & ses subtilités...

Attrape-rêve & pratique
martiale...

Depuis que la self défense est devenu à la mode, lucrative et culturelle, nous observons un regain d'intérêt chez certains "gentils professeurs", de présenter des fatras de techniques plus ou moins fantaisistes, illusoires et douteuses pour bercer le chaland, séduire voire subjuguer les plus impressionnables et justifier une fragile légitimité.

Lorsque l'on est impliqué dans un quotidien où la violence est omniprésente, on réalise à quel point ce genre de palette technique est éloignée de la réalité...
Dans la vraie vie, les bons combattants ne s'expriment pas à travers des techniques décomposées, codifiées, mais bien davantage en exprimant une volonté, celle de vaincre et de ne pas subir.
L'effet miroir propre à ceux qui enseignent la self comme s'ils en avaient un monopole quelconque, leur occasionnerai moult déconvenues lors d'un moment de vérité éventuel, face à ne serait-ce qu'un "tout petit agresseur bien énervé"...et décidé.

L'esprit d'engagement est décisif pour qui souhaite se préserver de la violence d'autrui. Ce n'est pas en s'employant à présenter une self défense spéculative basée sur une débauche de techniques toutes plus inadaptées que les autres, qu'un professeur saura réellement traiter une demande, répondre à des exigences de terrain, offrir des solutions adéquates non dénuées de sens pratique.

Combien d'instructeurs présentent des enchaînements de techniques qu'ils n'ont jamais "passé" en situation, voire qui n'ont jamais au à résoudre des difficultés liées à la violence ?? Une majorité sans doute. De la même façon qu'un formateur en conduite auto école n'est pas qualifié pour dispenser des cours en conduite rapide ou de rallye. On n'enseigne pas de façon pragmatique un "canon" de style mais plutôt ce qu'on est réellement, une partie de soi-même se transmet à travers le prisme de l'expérience, du vécu et de notre propre sensibilité.

Dès que les postulants franchissent le seuil de la porte d'une école réputée axée sur la spécificité "self-défense", ces derniers s'exposent à une certaine forme de charlatanisme, autant le savoir.

"Au franchissement d'une porte, un million d'ennemis vous guettent", exprime l'un des fameux kyokun...Rien n'est moins vrai, et au sein de certains cours, une vigilance de tous les instants favorise l'expression d'un libre arbitre salvateur !

Alors pour bien commencer l'année et orienter votre pratique, n'oubliez pas de vous ouvrir sur ce que l'on vous enseigne, d'établir une rapide évaluation de vos progrès...Observez, écoutez, échangez, renseignez-vous pour éviter les déconvenues.
Et si les débauches de styles et les applications stéréotypées de vos profs vous semblent plus démonstratives & incongrues que réalistes, c'est qu'il est temps pour vous d'évoluer vers d'autres formes de pratique, et de cesser de faire fructifier leur affaire.

Prenez le temps de bien choisir le courant martial qui vous portera au plus près de vos préoccupations. Cela nécessite du temps de pratique, de la réflexion, des sacrifices, des désillusions, et ce n'est qu'à ce prix que vous parviendrez à toucher du bout du doigt une forme de réalisation ô combien épanouissante.

A toutes & à tous, je vous souhaite une excellente nouvelle année de pratique, saine & faste !